La plateforme spatiale Bartolomeo d’Airbus accueillera bientôt sa première charge utile américaine

What do you want to do ?

New mail

- La plateforme spatiale Bartolomeo d'Airbus accueillera bientôt sa première charge utile américainebarto - La plateforme spatiale Bartolomeo d'Airbus accueillera bientôt sa première charge utile américaine

AIRBUS a annoncé le 5 mai la signature d’un nouveau contrat avec la compagnie de communication aérospatiale Xenesis. Cette dernière pourra, grâce à la plateforme de charge utile Bartolomeo, développée par Airbus, envoyer sur la station spatiale internationale (ISS) un prototype de son terminal spatial de communication optique Xen-Hub. Conçu avec l’aide de la Nasa, l’appareil doit permettre aux satellites de télécommunication d’atteindre un débit de plus de 10 gigaoctets par seconde.

Installée depuis le 1er avril à l’extérieur du laboratoire Columbus, le module européen de l’ISS construit par Airbus, la plateforme Bartolomeo peut accueillir jusqu’à 12 emplacements pour charges utiles externes en orbite terrestre basse, les alimenter en électricité et assurer la transmission de deux téraoctets par jour de données optiques vers la Terre.

La charge utile “Xenesis” sera l’une des premières américaines à être installée sur la plate-forme Bartolomeo, ” l’occasion de démontrer la viabilité de leur terminal spatial de communication optique pour de multiples clients”, a déclaré dans un communiqué Debra Facktor, directrice d’Airbus U.S. Space Systems. “En outre, Airbus et le laboratoire national de l’ISS invitent d’autres utilisateurs à participer à des recherches et à des essais sur la plate-forme Bartolomeo”.

L’orbite basse de l’ISS (moins de 400 km d’altitude) est idéale pour la transmission de communications à très faible latence. “Bartolomeo est situé dans une position optimale”, précise le communiqué, “ce qui permet à Xen-Hub de maximiser son temps de passage et d’augmenter le débit de données.” Airbus annonce un à deux téraoctets de données transmis chaque jour.

Des lancements vers l’ISS sont possible environ tous les trois mois, lors de chaque nouvelle mission de maintenance. Ils permettent l’envoi de charge utilise d’un poids allant de 5 à 450 kg. Celles-ci peuvent être conditionnées et préparées en 12 mois, via des processus d’intégration réalisés par Airbus. La compagnie propose également toute une panoplie de servies et d’assistance technique pour chaque entreprise désireuse d’envoyer son matériel dans l’espace.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :