Vol VEGA – VV010 – du 01 Aout 2017

4,00

Lanceur VEGA – Succès

Réf : 2010000

Catégorie :

Description

VV10 - Vol VEGA - VV010 - du 01 Aout 2017

Vol Vega vv010 du 01/08/2017 – lanceur VEGA – Succès – Passager :

OPTSAT-3000
OPTSAT-3000 est un programme d’observation de la Terre pour le Ministère italien de la Défense. Il se compose d’un satellite optique de haute résolution et d’un segment sol pour le contrôle en orbite, la planification des missions, ainsi que l’acquisition et le traitement des images.
OPTSAT-3000 permettra aux différentes entités de la Défense nationale d’acquérir et utiliser des images à haute résolution depuis n’importe quel point du globe.
Le système est fourni par Telespazio, société commune entre Leonardo (67 %) et Thales (33 %). Telespazio est responsable de l’intégralité du système, comprenant : le satellite, le segment sol, les opérations de lancement et les premières opérations en orbite, la préparation et l’exécution des opérations et de la logistique pour les essais en orbite et la mise en service.
Le satellite et le système de contrôle au sol ont été construits par Israel Aerospace Industries (IAI), société sélectionnée par le Ministère italien de la Défense sur la base d’un accord intergouvernemental conclu entre l’Italie et Israël. OHB Italia est chargé des services de lancement et du support technique connexe.
Le système OPTSAT-3000 sera interopérable avec les satellites radars italiens de seconde géné-ration COSMO-SkyMed. Le Ministère italien de la Défense aura ainsi accès à des technologies de pointe et bénéficiera de capacités opérationnelles optimales grâce à la combinaison des deux types de systèmes : optique et radar.
Stabilisé sur trois axes, le satellite OPTSAT-3000 se caractérise par une excellente autonomie, un poids réduit, une faible consommation d’énergie et une grande fiabilité.
Principales caractéristiques du satellite :

• Haute résolution
• Géolocalisation de haute précision
• Images de haute qualité
• Poids réduit offrant ainsi un large éventail d’options de lancement
• Grande agilité : le faible poids et les dimensions compactes du satellite se traduisent par une faible inertie, ce qui permet l’acquisition, en un seul passage, d’un très grand nombre d’images sur une zone très vaste
• Conçu pour une durée de vie de plus de sept ans.
Le segment sol inclut des installations à Fucino, le Centre inter forces de télédétection satellitaire (CITS) de Pratica di Mare, MBT à Tel Aviv et le Centre inter forces de gestion et de contrôle (CIGC) de Vigna di Valle.

Venμs
Venμs est une mission d’exploration et d’observation de la Terre de l’Agence spatiale israélienne -qui relève du Ministère israélien de la Science et de la Technologie- et du Centre National d’Etudes Spatiales (CNES).
Cette mission a deux objectifs :
1. scientifique : survol fréquent (jusqu’à deux jours) de sites scientifiques répartis dans le monde dans le but d’étudier l’évolution de la végétation à des fins environnementales.
2. technologique : qualification en vol du système israélien de propulsion électrique.
Le nom du satellite ressemble à celui de la planète, mais il s’agit en réalité d’un acronyme pour « Vegetation and Environment monitoring on a New Micro Satellite ».
Venμs est équipé d’une caméra multispectrale capable de photographier des détails importants, dont certains invisibles à l’oeil nu. Cette caméra fonctionne dans 12 longueurs d’onde simultanément. Elle capture 12 images du même endroit au même moment, chacune dans une bande spectrale différente, y compris dans le proche infrarouge. Ces différentes images sont ensuite traitées pour donner une seule photographie complète et très précise en couleurs.
Le satellite photographiera de vastes zones du globe et fournira des dizaines d’images chaque jour, dont chacune couvrira environ 760 kilomètres carrés. Venμs sera placé sur une orbite quasi polaire héliosynchrone, qui lui permettra de repasser au-dessus de chaque site à la même heure et dans les mêmes conditions d’imagerie que la première fois.
En analysant et en comparant les images prises au même endroit, les chercheurs pourront évaluer l’état du sol, comprendre comment se développe la végétation et détecter la propagation d’une maladie ou la contamination d’un champ.
La charge utile technologique de Venμs comprend un système de propulsion électrique unique, qui sur des propulseurs à effet Hall. Ce système de propulsion électrique permet de réduire la masse de propergol à hydrazine embarquée tout en assurant la flexibilité des manœuvres en orbite, qui peuvent être modifiées en ligne, ainsi qu’une durée de vie considérablement étendue. Pour réduire le risque de la mission, Venμs est également équipé d’un système redondant de propulsion à propergols.
Le satellite ne mesure en tout que 1,7 m x 1,2 m, pour une envergure de 4,4 m une fois les panneaux solaires déployés.
Le CNES est responsable de la caméra multispectrale, ainsi que de la station sol pour le traitement et la diffusion des images. Elbit Electro-Optic Systems Elop Ltd a mis au point la caméra pour le compte du CNES.
De son côté, l’ISA est chargée du développement et de l’intégration du satellite, de la plateforme, du centre de surveillance et de contrôle, ainsi que du système de propulsion électrique. Israel Aerospace Industries (IAI) a dirigé l’intégration du système, ainsi que le développement de la plateforme et du système de contrôle au sol. Le groupe Rafael a développé quant à lui le système de propulsion électrique.
Le service de lancement est financé à parts égales par les deux agences.
Quatre installations au sol assureront les opérations du satellite depuis Tel Aviv et Haïfa en Israël, Toulouse en France et Kiruna en Suède.
Les deux satellites OPTSAT-3000 et Venμs ont été construits par Israel Aerospace Industries (IAI), à Tel Aviv (Israël), sur la base d’une plateforme IMPS. Leader mondialement reconnu pour ses techno-logies innovantes, IAI Ltd. est le plus grand groupe israélien dans le domaine de l’aérospatial et de la défense. Il se spécialise dans le développement et la fabrication de systèmes de pointe destinés à la sécurité aérienne, spatiale, maritime et terrestre, à la cybersécurité et à la sécurité nationale.
Les satellites OPTSAT-3000 et Venμs, qui seront lancés lors du vol VV10, fonctionnent dans trois bandes de fréquence : S (gestion interne), L (positionnement/GPS) et X (collecte des données).
Il s’agit des troisième et quatrième satellites d’IAI à être lancés par Arianespace, après Amos 1 (mai 1996) et Amos 2 (décembre 2003, par le biais de la filiale Starsem d’Arianespace).

(Timbre émis par les associations La Marianne et Astrophil à l’occasion du Festival BIG BANG 2017 de Saint Médard en Jalles, en vente sur ce site à la rubrique Divers)

Cachet à Date Manuel Réf type Lollini CAD B

tirage : 250

Informations complémentaires

Dimensions 17 × 10 cm