Spatial – 20 Septembre 2017 – Rover Curiosity 500 000ème tir laser – FIMOC

4,50

Réf : 4000110

Rupture de stock

Catégorie :

Description

DE001 1 - Spatial - 20 Septembre 2017 - Rover Curiosity 500 000ème tir laser - FIMOC

Le 500 000ème tir de la caméra laser ChemCam a été opéré depuis Toulouse

La caméra laser ChemCam, qui équipe le rover Curiosity, a franchi la semaine dernière le cap des 500 000 tirs effectués sur les roches martiennes. Une fierté pour les équipes du centre spatial de Toulouse.

Il y a des chiffres plus symboliques que d’autres. Comme ce 500 000e tir réalisé par la caméra laser ChemCam sur la planète Mars le 20 septembre 2017. Il rappelle la réussite de la mission MSL (Mars Science Laboratory), initialement prévue pour deux ans mais dont les données, même cinq ans après, continuent de ravir les scientifiques. Il confirme, encore, l’importance de ChemCam, imaginée et conçue au CNES à Toulouse. Véritable éclaireur de la mission, l’instrument est le plus utilisé de tous ceux qui composent le rover.

Au centre spatial du CNES de  Toulouse, Vivian Lafaille a opéré ce 500 000ème tir. Dans la salle du FIMOC (centre d’opération des instruments français de Curiosity), quelques heures avant la reprise des opérations pour le prochain sol (une journée sur la planète Mars dure 24h et 40 minutes, elle est appelée «sol»), il nous en livre les petits détails.

Une météorite pour cible

«Curiosity a parcouru 17 km depuis son atterrissage, il grimpe le Mont Sharp pour aller explorer des couches d’argile. La roche cible a été choisie sur le site de Mustards Island. Elle avait attiré l’attention des scientifiques du groupe Geomin -les Toulousains de l’IRAP, l’institut de recherche en astrophysique et planétologie-. On pense que c’est une météorite, c’est la seconde fois qu’on voit une roche de ce type. Mais tous nos tirs ont un intérêt et pour chacun le niveau de précision est identique. Piloter cet instrument, pointer, tirer sur Mars et voir les images le lendemain, c’est fascinant. Être de cette aventure, se dire qu’on a fait 500 000 tirs, c’est la fierté de prolonger les choses formidablement bien faites par les ingénieurs et les industriels », raconte Vivian Lafaille. Responsable d’opérations des missions scientifiques au CNES, il est le plus «ancien» au Fimoc. «Depuis 1983, j’ai eu la chance de participer à des missions passionnantes (CoRot, Rosetta, Chemcam). L’espace attire des jeunes ingénieurs, nous sommes heureux de pouvoir les intégrer et, depuis quelques années, d’être associés dans nos missions avec la NASA (l’agence spatiale américaine) : c’est enrichissant pour l’échange culturel et pour le retour d’expérience qui nous permet d’avancer plus vite, de nous améliorer techniquement ».

Les équipes scientifiques et techniques toulousaines ont fait leurs preuves avec ChemCam. Elles seront de la prochaine aventure. La caméra laser SuperCam équipera le rover de la mission Mars2020.

Signature responsable de l’IRAP Toulouse.

Informations complémentaires

Dimensions 17 x 10 cm