Lancement VEGA – Vol VV17 – Le 16 Novembre 2020 – 22h52 Kourou

5,00

Réf : 2017000

Catégories : ,

Description

VV17 - Lancement VEGA - Vol VV17 - Le 16 Novembre 2020 - 22h52 Kourou

Pour son septième lancement de l’année et le 17e réalisé par le lanceur Vega depuis son premier décollage du Centre spatial guyanais en 2012, Arianespace a mis en orbite deux satellites : SEOSAT-Ingenio pour l’ESA à destination du Centre espagnol pour le développement des technologies industrielles (CDTI) et TARANIS pour le CNES, l’agence spatiale française.

Avec le lancement de SEOSAT-Ingenio, premier satellite d’observation de la Terre Espagnol, Arianespace renforce ses liens avec l’Espagne, cinquième pays contributeur à l’ESA et participant majeur au programme de lanceurs européens.
Mission phare du plan stratégique de l’Espagne pour l’espace, SEOSAT-Ingenio est un satellite d’imagerie optique à haute résolution. Il assurera une couverture homogène des régions présentant un intérêt pour le pays et fournira à de nombreux groupes d’utilisateurs, grâce à sa grande capacité opérationnelle, des images optiques et multi spectrales à haute résolution des terres émergées. Il contribuera également à soutenir et à optimiser le développement d’applications reposant sur la télédétection en Espagne.

Le satellite SEOSAT-Ingenio est le premier à être fabriqué par un consortium industriel d’entreprises issues du secteur spatial espagnol sous la direction d’Airbus Defence and Space. SEOSAT-Ingenio sera le 128e satellite d’Airbus Defence and Space à être lancé par Arianespace.

Masse au décollage de 750 kg.

Baptisé d’après le dieu celte du tonnerre et de la foudre, TARANIS (Tool for the Analysis of RAdiation from lightNIng and Sprites) est le premier satellite conçu pour observer les phénomènes électromagnétiques radiatifs et lumineux survenant à des altitudes comprises entre 20 et 100 km au-dessus des orages.

La mission TARANIS comporte trois objectifs principaux :
 Améliorer notre compréhension physique des liens entre les TLE (phénomènes lumineux transitoires, comme les sylphes rouges, les jets bleus, les elfes, les halos, etc.) et les TGF (flashs gamma terrestres) dans les régions où ils naissent, ainsi que les conditions environnementales (activité en termes d’éclairs, variations du plasma thermique, occurrence de gerbes atmosphériques, etc.).
 Identifier les mécanismes de génération des TLE et des TGF, et plus particulièrement les phénomènes liés aux champs d’ondes et de particules qui participent à ces mécanismes ou qui en découlent.
 Évaluer les effets potentiels des TLE, des TGF et des rafales d’électrons précipités et accélérés (en particulier les électrons précipités induits par l’activité orageuse (LEP) et les faisceaux d’électrons quittant l’atmosphère) sur l’atmosphère de la Terre et sur les ceintures de radiations.
TARANIS sera le 18e satellite (Pléiades inclus) à être lancé par Arianespace pour le CNES en tant que client.