NASA : le lanceur SLS se paie des moteurs à 146 millions de dollars pièce

What do you want to do ?

New mail

- NASA : le lanceur SLS se paie des moteurs à 146 millions de dollars piècemot - NASA : le lanceur SLS se paie des moteurs à 146 millions de dollars pièce

La NASA signe un contrat de 1,79 milliard de dollars supplémentaires avec Aerojet Rocketdyne pour six nouveaux moteurs-fusée RS-25. Un montant qui semble prohibitif et porte la facture d’un lancement de SLS à près de 2 milliards de dollars.

Bien que la plupart des projets de la NASA soient en pause à cause de la pandémie de Covid-19, les plus prioritaires continuent de progresser. On pense notamment au lancement du Rover martien Perseverance qui ne peut se permettre de manquer la fenêtre de tir de cet été. En cas d’échec le robot à six roues resterait cloué au sol pendant près de deux ans avant que les positions de la Terre et de Mars soient à nouveau favorables. Le programme Artemis de retour sur la Lune en 2024 a pris beaucoup de retard, et l’agence spatiale américaine semble décidée à tout mettre en œuvre pour tenter de respecter son planning. Après avoir annoncé la sélection de Blue Origin, de SpaceX et de Dynetics pour concevoir le module lunaire, la NASA vient de s’engager à commander une nouvelle série de 6 moteurs RS-25 pour équiper le Space Launch System (SLS), le lanceur des missions lunaires d’Artemis.

La NASA signe un chèque de 1,79 milliard de dollars supplémentaires à l’entreprise Aerojet Rocketdyne de Sacramento pour produire, tester et assurer le support des moteurs-fusée RS-25. Le contrat vient modifier l’accord initial de 2015 pour porter la commande totale à 24 unités et la facture à 3,5 milliards de dollars. Le SLS étant équipé de quatre moteurs, l’agence spatiale américaine s’assure ainsi jusqu’à 6 lancements.

NASA : le prix des RS-25 s’envole pour porter un lancement de SLS à environ 2 milliards de dollars

Le RS-25 a prouvé sa fiabilité avec une centaine de missions réussies sur le Space Shuttle pour un coût unitaire d’environ 40 millions de dollars. Aerojet Rocketdyne l’a largement amélioré pour lui permettre de développer plus de 225 tonnes de poussée. La facture reste néanmoins salée avec un prix avoisinant les 146 millions de dollars l’unité, d’autant plus que les moteurs ne seront pas réutilisables contrairement à ceux de l’ancienne navette américaine. Avec ses quatre RS-25, le coût total d’un lancement de SLS pourrait revenir à 2 milliards de dollars. Certes, les 146 millons incluent une part de recherche et développement, mais à titre de comparaison, c’est le coût de six RD-180 russes utilisés sur les Atlas V, ou le coût estimé d’un vol de Super Heavy de SpaceX. Selon Elon Musk, le prix unitaire du moteur Raptor qui l’équipe devrait avoisiner le million de dollars.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :