La disparition de deux grands hommes de la conquête spatiale Européenne !

blamon 300x224 - La disparition de deux grands hommes de la conquête spatiale Européenne !luton 216x300 - La disparition de deux grands hommes de la conquête spatiale Européenne !What do you want to do ?

New mail

- La disparition de deux grands hommes de la conquête spatiale Européenne !blamon - La disparition de deux grands hommes de la conquête spatiale Européenne !
luton - La disparition de deux grands hommes de la conquête spatiale Européenne !

 Certains d’entre vous l’ont déjà appris par ailleurs, la conquête spatiale européenne à perdu récemment deux de ses plus grands hommes : Jacques BLAMONT et Jean-Marie LUTON. Vous trouverez ci-dessous leur biographie et des liens vers quelques hommages qui leur ont été rendus.

Jacques Blamont s’est éteint à 93 ans.

Dès les années 1960, il est un des principaux acteurs du programme spatial français, en liaison notamment avec la NASA, le JPL, les centres spatiaux de l’Union soviétique et l’organisation indienne pour la recherche spatiale.

Il participe à la création du CNES en 1961 dont il est le directeur scientifique et technique de 1962 à 1972, puis haut conseiller scientifique.

Il conçoit l’idée dès 1962 de construire un champ de tir spatial à Kourou en Guyane française.

Son rôle est majeur dans le développement des premiers satellites français, la création de la base de lancement de Kourou en Guyane française et le développement de certaines sondes spatiales lancées pour explorer le système solaire.

Après sa découverte en 1970 de la turbopause, du vent interstellaire et du nuage d’hydrogène des comètes, Jacques Blamont participe  à la plupart des missions planétaires internationales.

En 1980, il obtient le statut de Distinguished Visiting Scientist à la NASA.

De 1996 à 2007, il est chef d’équipe du système de communication, pour le Jet Propulsion Laboratory pour la Sonde spatiale Mars Global Surveyor.

L’œuvre de Jacques Blamont, consacrée à l’astronautique et à l’astrophysique, comprend des travaux majeurs sur l’atmosphère terrestre, le Soleil et les planètes et accessoirement l’aéronomie.

En plus de ses fonctions de direction au CNES, il n’a jamais cessé d’enseigner et a dirigé personnellement de nombreuses thèses.

Jean-Marie Luton, né le 4 août 1942 était un ingénieur et scientifique français diplômé de l’École Polytechnique.

Il rejoint le service aéronomie du CNRS en en 1964. (aéronomie =  science de la physique et de la chimie de la haute atmosphère. ).

Il commence sa carrière de “négociateur de l’espace” en 1971, et participe aux négociations européennes qui ont mené à la création de l’Agence Spatiale Européenne.

En 1974, Jean-Marie Luton rejoint le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES) dont il devient le représentant au sein du conseil d’administration d’Arianespace.

En 1987, il rejoint la société Aérospatiale en tant que directeur des programmes spatiaux et en 1989, il est nommé directeur général du CNES, puis l’année suivante directeur général de ESA.

En 1997, Jean-Marie Luton est nommé président-directeur général d’Arianespace. Il occupe cette fonction pendant dix ans.

En 2002, il est nommé président du conseil d’administration de la société.

Il y mène notamment avec succès le programme Ariane 5.

Il meurt le 16 avril 2020 à l’âge de 77 ans.

 

What do you want to do ?

New mail

- La disparition de deux grands hommes de la conquête spatiale Européenne !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :